Crit’Air Vignette antipollution à Marseille

En France, le plan “certification qualité de l’air” ou “Crit’air” a été mis en place le 15 janvier 2017. Il s’agit d’un programme ayant pour vocation de délivrer à chaque véhicule une certification sur ses émissions de gaz nocifs en fonction de différents critères, comme son âge ou le carburant qu’il utilise. Plus votre véhicule est vieux, plus il est considéré comme polluant, notamment pour les diesels. Le prix de la vignette s’élevant à 3,62 €, la plus grosse contrainte n’est donc pas financière mais plutôt pratique.

Pour pouvoir circuler en agglomération lors de pics de pollution, la vignette auto Crit’air est obligatoire depuis 2017 dans certaines villes dites “zones de circulation restreinte” comme Lyon, Strasbourg, Grenoble, Paris, Lille, Toulouse, Annecy ou encore Chambéry. La Drôme devrait bientôt rejoindre cette liste. Qu’en ai-t-il de notre belle citée phocéenne ?

Marseille ville la plus polluée

Selon Air Paca, Marseille est la ville de France la plus polluée aux particules fines devant Paris (article de Décembre 2017). Sur le port, les paquebots recrachent du fuel lourd, qui représente 10 à 15% de cette pollution. Ajoutez à cela le trafic automobile, puisque Marseille est aussi la ville la plus embouteillée de France.

Pas de vignette Crit’Air à Marseille

En juillet 2017, la métropole Aix-Marseille-Provence avait adopté une délibération prévoyant quatre mesures d’urgence proposées au préfet de région pour faire face à un pic de pollution. Parmi ces mesures : la gratuité des parkings relais d’Aix-en-Provence et la validité du ticket “solo” étendue à la journée entière sur les réseaux de la RTM et du secteur d’Aix-en-Provence.

Cependant le souhait des autorités locales est de ne pas être dans une “écologie punitive“. La mairie de Marseille avance le fait qu’en raison du vent l’agglomération marseillaise a rarement à faire à des pics de pollutions.

Pas d’inquiétude donc à ce sujet pour les Marseillais qui peut importe leur véhicule peuvent toujours circuler librement dans Marseille. Cela n’empêche en revanche pas les embouteillages. Pour vos déplacements en ville, privilégiez toujours un chauffeur VTC pour faciliter votre quotidien et votre stationnement.